Depuis 1980

Illustration : choc frontal « moyen » avec incidences corporelles « moyennes »

Comment devenir lanceur d’alerte ?
Par exemple en ayant un accident chaque année 77 78 79 80.
Par exemple en ayant :
– erreur de diagnostic par médecin hospitalier
– erreur de choix de traitement par kinésithérapeute
Par exemple en découvrant qu’il existe des thérapies très efficaces non-enseignées et non-utilisées en France – voir MGCTCP

En 1980 parle-t-on déjà de « lanceur d’alerte » ?

On le devient le plus souvent par hasard.

C’est ainsi que je me suis retrouvé formateur de Directeurs financiers de l’Assurance maladie.
Je leur explique comment la non-utilisation du MGCTCP coûte une fortune à l’Assurance maladie.
Ils lèvent les yeux au ciel : « Ah les médecins et l’autorisation des thérapies, c’est quelque chose ! »

Justement, il s’agit ici :
– de thérapies et de dispositifs qui devraient être interdits et qui sont autorisés – voir les implants
– de thérapies et de dispositifs qui devraient être autorisés et qui sont interdits – voir phagothérapie

.

.

.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s